Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Franz

© Franz Photos.

© Franz Photos.

Introduction

Optimiser l’interface pour trier les clichés «plus vite que son ombre» est un élément clé dans un workflow qui se veut pro. Juste avant le tri – comme chacun le sait – la toute première étape de post-production qui suit la réalisation d’une couverture photo, c’est le transfert des fichiers sur la machine. Cette opération est routinière dès lors que le logiciel est correctement configuré, le sujet est déjà traité dans cet article. Commence ensuite un second travail qui n’est pas le plus plaisant : le tri des photos. Il n’est pas rare de devoir trier des centaines, voire des milliers de photos avec parfois la pression du délai sur les épaules, comme par exemple la couverture d’un événement sportif pour la presse (même locale) ou un premier feed-back aux mariés suite à leur célébration de noces ou encore l’envie (la nécessité ?) d’être le premier à publier en ligne.

D’autres opportunités photos ne subissent pas la pression du délai mais représentent un gros travail de par la quantité de fichiers qu'elles génèrent comme une séance de shooting portraits en studio ou le retour de (grandes) vacances. Stefan, l’un de mes collègues, a économisé pour s’offrir un safari photo en Namibie de 3 semaines, au vu du caractère exceptionnel de ce voyage, il en est revenu avec près de 5’000 clichés !

Une sélection sérieuse de RAW tout juste importés nécessite souvent plusieurs passes :

  • Un premier tri «technique» : réussi/raté. Sur le sujet, soyez impitoyable envers votre travail : quand c’est «floutu», c’est «floutu» !
  • Un second tri «sélection» : évaluer la meilleure photo d'un sujet parmi une série prise en mode rafale ou dupliquée par sécurité et déterminer la série finale qui sera développée en peg.
  • Un tri «portfolio» : réalisé durant le développement ou à postériori dans le catalogueur, il consiste à noter et colorer le cliché (au sens XMP du terme).

La quasi totalité des logiciels d’infographie permettent de naviguer instantanément d’une photo à l’autre en plein écran… S'il s’agit d’un format jpeg de quelques Mega octets ! Il n’en va pas de même quand les fichiers sont des RAW de plusieurs dizaines de Mo chacun... Pour reprendre l’exemple de Stefan, une seconde supplémentaire pour naviguer d’un cliché à l’autre et c’est au final plus d’une heure et demi en plus à passer devant la machine juste pour le tri «technique», sans compter que pour le tri «sélection» qui suit, il est souvent nécessaire de naviguer «avant-arrière» plusieurs fois pour retenir le meilleur cliché d'une série, le temps à consacrer en sera d'autant plus rallongé.

C’est là (aussi) que la réactivité d’XnViewMP fait des merveilles notamment avec ses fonctions de cache activée dans [Options/Vue] :

 

Les possibilités

Cette courte publication complète ce premier article sur la professionnalisation de l’interface du logiciel de façon générale, elle se concentre sur une personnalisation avancée de l’interface et des options pour améliorer encore l'efficacité d'XnViewMP dans le triage de grosses séries de clichés RAW.

XnViewMP offre trois possibilités de passer en revue une série de photo.

  • L’explorateur qui présente les photos sous la forme de vignettes et qui offre un aperçu du cliché sélectionné sur fond blanc, ce qui n’est pas idéal, voire même rédhibitoire.
  • L’éditeur d’images qui transforme le raw en format graphique à l’ouverture, du coup cela génère une latence et dans le pricincipe (risquer de) pouvoir modifier l’image n’est pas le but recherché.
  • La vue plein écran qui affiche l’image nue avec quelques informations placées en haut à droite. C’est selon moi le meilleur mode pour le tri et celui que je retiens pour la suite de l’article.
  • L’affichage simultané sur 2 écrans est également une option intéressante. C'est une solution «riche» mais confortable : l’explorateur est placé sur l’écran principal (ou celui du laptop) et le cliché est affiché en mode plein écran sur le second moniteur «graphique».

 

Environnement visuel

Les [Options/Vue/Plein écran] peuvent être reconfigurées comme suit :

  • Ajuster la «Taille automatique» à la fenêtre.
  • Cocher «Montrer la barre de lecture» pour donner accès aux vignettes photos placées en ruban, et offrir ainsi la possibilité de sauter des photos. Il est possible de bloquer l'affichage de la barre de lecture en cliquant sur la punaise située en haut à droite.
  • Cocher «Voir les informations» pour fournir des renseignements utiles (taille, exif, etc.), je développe ce point plus loin.
  • Décocher «Voir les barres de défilement» (pas d’effet qui nous intéresse ici).
  • Cocher «Voir la barre d’outils» pour permettre l’ajout des outils du mode d’édition au mode plein écran. Il est possible de placer la barre sur la gauche par glisser/déposer pour conserver un maximum de hauteur disponible.
  • La «Couleur de fond» doit être d’un gris moyen comme expliqué dans cet article pour avoir une bonne analyse visuelle de la luminance et de la chrominance.
  • Éventuellement cocher «Double moniteur» pour combiner deux affichages simultanés.
  • «Vues flottantes» affiche sur la droite le volet des données si «voir la barre d’outils» n’est pas activé, à laisser décoché donc.

 

Améliorer l'intéraction

Toujours dans l'idée de gagner du temps en limitant les manipulations combinées et/ou inadaptées, un réglage fin de la partie clavier et souris est recommandé, on trouve les paramètres dans le menu [Options/Interface] :

  • Onglet «Clavier» les flèches «gauche/droite» font défiler les fichiers «précédent/suivant» :
  • Onglet «Souris», si cette dernière dispose d'une molette centrale, lui affecter également la possibilité de faire défiler les fichiers :
  • Onglet «Changement de mode», autoriser une navigation rapide entre l'explorateur et le mode plein écran par la combinaison «double-clic» et la touche «escape». Configurer la touche «enter» pour circuler rapidement entre l'explorateur, la vue et le mode plein écran :
  • Il faut aussi pouvoir sélectionner (ou déselectionner) rapidement une photo via la fonction «Marquer la sélection». Le raccourci clavier par défaut est «Ctrl+T», ce n'est pas la combinaison la plus ergonomique, modifions le dans l'onglet «Raccourcis» du menu [Options/Interface/Raccourcis] dans le choix «Mode vue». La touche espace n'étant pas disponible, la lettre «G» peut être choisie comme alternative.

 

Améliorer l'information

Lors du tri il est intéressant de disposer des informations EXIF relatives aux réglages du boîtier. Pour cela:

  • Activer l'affichage des informations en surimpression du cliché en cochant «Voir les informations» dans le menu [Vue/Plein écran].
  • Adapter la couleur de fond et la position des informations pour faciliter la lecture et modifier les informations affichées selon la proposition ci-après par exemple.
[Options/Vue/Informations]

[Options/Vue/Informations]

Ci-dessous, les informations à copier-coller:

+=========================
|<b> N° {File Index} - {Size KB} KB - {Width}x{Height}</b>
|{Filename With Ext}
|   {EXIF:Date Taken [d]} {EXIF:Date Taken [mm]} {EXIF:Date Taken [yy]} - {EXIF:Date Taken [H]}h{EXIF:Date Taken [M]}
|   <b>{EXIF:Focal Length}mm - {EXIF:ISO Value}iso - f{EXIF:F-Number} - {EXIF:Exposure Time}sec</b>
+=========================
|   Note (ctrl+0 à ctrl+5)= {Rating}
|   Couleur (ctrl+shift+x)= {Color label}
|   <b>Sélection= {Tag status} </b>
+=========================

Le résultat obtenu doit correspondre à la capture ci-dessous. Avec le [X], l'intitulé «Sélection» en gras indique que la photo est marquée :

Premier triage «technique»

  • Pour un tri rapide, double-cliquer sur la première vignette pour passer en mode plein écran
  • Évaluer chaque cliché, presser «G» sur ceux qui ne sont pas retenus (une nouvelle pression décoche le marquage) puis passer au cliché suivant.
  • En fin de revue, presser «escape» pour revenir à l'explorateur, «Shift+T» pour filtrer les clichés marqués puis «del» pour initier la suppression du catalogue. Une fenêtre apparaît :
  • Valider en cliquant sur le bouton «Fichiers marqués» pour placer la sélection dans la corbeille (donc récupérable en cas d'erreur).

 

Second triage «sélection»

Le travail consiste principalement à comparer des rafales de clichés pour ne garder que la (ou les) meilleures.  XnviewMP offre plusieurs possibilités de comparaison en fonction du nombre de clichés concernés :

  • Pour 2-3 clichés, le mieux est de naviguer avec les flèches gauche/droite ou la molette de la souris en mode plein écran.
  • Pour 3-4 clichés on peut utiliser la fonction «Comparer» : sélectionner jusqu'à 4 vignettes dans l'explorateur et presser «Shift+C». Le marquage est possible mais à l'aveugle.
  • Au-delà de 4, il est possible d'utiliser la fonction [Créer/Planche d'images...] :
    En renseignant les paramètres selon la suggestion faite ci-dessus et si l'on dispose d'un moniteur de taille raisonnable (24" par ex.), on peut comparer l'aspect général d'un maximum de 12 clichés. A noter que la planche peut être sauvegardée comme une photo jpeg, pratique pour consulter un client ou un ami sur le choix à faire (attention, la taille du fichier résultat peut être conséquente).
XnViewMP, triage express des RAW !

 

Dernier triage «portfolio»

Cette étape consiste à revoir une fois encore la série des photos «survivantes» en jpeg cette fois pour appliquer la notation et la coloration XMP. A noter que le format RAW n'embarque pas ces deux champs, les logiciels qui permettent de noter/colorer un RAW stockent ces information dans une DB interne "liée" aux RAW ou crée un fichier compagon, en voici un extrait généré avec Rawtherapee:

Dans l'hypothèse où ce dernier triage est effectué avec XnViewMP, il faut activer le processus d'inscription de notation et de coloration dans le fichier lui-même au niveau du menu  [Métadonnées] :

Ensuite, utiliser le mode plein écran en s'appuyant sur les informations textuelles personnalisées qui affichent les valeurs choisies et rappellent les raccourcis clavier à employer :

Ainsi se termine cet article sur la personnalisation de XnViewMP, en espérant qu'il vous permettra de diminuer le temps passé à cette tâche fastidieuse qu'est le tri des séries de RAW brutes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article