Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Franz

RawTherapee (ART), introduction

Aujourd'hui il existe pléthore de logiciels destinés à "développer" en fichier au format graphique les clichés RAW des APNs (ou des smartphones) ; pourtant ces derniers sont très performants dans le développement à la volée en JPEG, alors d'où vient ce succès ? C'est qu'il reste une problématique qu'un appareil photo ne peut solutionner : deviner l'intention artistique de l'auteur au moment où il presse le déclencheur. C'est une des raisons qui amène de plus en plus de gens à prendre à différer le développement des RAW à l'aide d'un logiciel dédié et ainsi pouvoir donner libre cours à leurs ambitions créatives.

Le logiciel de post-traitement des RAW se place dans le workflow photo après les sauvegardes et avant l'étiquetage.

Voici un tableau récapitulatif des principaux logiciels disponibles sur le marché avec leur prix et les systèmes d'exploitation sur lesquels ils fonctionnent :

RawTherapee (ART), introduction

En 2016, date de la bascule définitive sur Ubuntu de mon workflow photo, j'ai commencé par utiliser Darktable. C'est un monstre dans sa catégorie mais son approche "import des clichés avec gestion de catalogue" faisait doublon avec celui de XnviewMP, j'ai donc finalement opté pour Rawtherapee. Cet outil est idéal car il combine la fonction unique du workflow "développer les RAW en jpeg" tout en proposant des modules vraiment variés et convaincants. En plus j'avais particulièrement apprécié la facilité de prise en main sous la forme de trois onglets principaux:

  • Un navigateur de fichier pour pointer sur le répertoire où sont stockés les RAW à développer
  • Un éditeur sous la forme d'une page unique divisée en 4 parties
  • Une file d'attente des développements à faire par lot vers un répertoire cible

La description des modifications réalisées sur le RAW est stockée dans un fichier compagnon au format texte "NomDuRaw.pp3" stocké au même endroit que l'original.

Exemple de fichier pp3 généré par RawTherapee

A noter que depuis le début de l'année RT a un petit frère : ART, acronyme de "Another RawTherapee". Il s'agit d'un "fork", c'est à dire le choix d'un développeur - Alberto Griggio - d'utiliser le code source du logiciel pour créer sa propre version (cette possibilité n'existe que pour les logiciels libres naturellement). ART est une variante particulièrement intéressante qui part du postulat (fondé) que les paramètres avancés de certains des modules de RT sont trop techniques. En effet, disposer des algorithmes les plus puissants du marché ne suffit pas toujours, l'interface pour les mettre en oeuvre et obtenir le résultat désiré est tout aussi important. Exemple : RT propose des modules d'une capacité sans équivalent sur le marché comme l'optimisation des contrastes et du chroma par la décomposition explicite en ondelettes ou encore la correction des couleurs par la manipulation du modèle d'apparence colorimétrique CIECAM02. En "s'accrochant", on comprend que du point de vue théorique toute correction peut être réalisée avec ces deux modules et que les autres fonctions ne sont que simplification ou application partielle. Très fort ! Sauf que pour les utiliser il faut le niveau d'un master en math...

Les paramètres du module CIECAM02
Les paramètres du module CIECAM02
Les paramètres du module CIECAM02

Les paramètres du module CIECAM02

Alberto Griggio prends donc le parti de simplifier l'interface, de la rendre plus "humaine". ART est très bien fait et vraiment prometteur. Des fonctions de corrections locales sont également ajoutées (en cours d'ajout sur RT également). La version MacOS de ART est encore instable, il faut juste être un peu patient.

Il en reste que RT dans sa version originale 5.8 est un produit que je recommande et que j'utilise pour tous mes développements. Même sans utiliser les fonctions avancées les résultats sont vraiment convainquants et RT s'insère très bien dans un workflow, en particulier avec XnviewMP.

Les fonctions disponibles dans RawTherapee version 5.8

Les fonctions disponibles dans RawTherapee version 5.8

RT propose 4 types de courbes différentes assez intuitives (en fonction des corrections que l'on veut apporter), j'aime particulièrement la "courbe plate" (sic !) dans sa capacité à faire varier de manière sélective les dominantes de couleur ou encore la courbe de seuil qui permet d'appliquer un effet variable sur les tons sombres et clairs.

Les modèles de courbes proposés dans RT

Les modèles de courbes proposés dans RT

Pour finir cette introduction, il faut souligner un point très fort de RawTherapee : Rawpedia, sa documentation en ligne. Traduite en français, plutôt à jour, clairement présentée, exhaustive et avec une explication détaillée de chaque module, c'est une merveille du genre (et sûrement un gros travail aussi).

D'autre publications sur RT et sur ART sont à suivre...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article