Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Franz

Le château de Cléron (FRA/25) © Franz Photos.

Le château de Cléron (FRA/25) © Franz Photos.

Aux vidéos exhaustives je préfère les tutoriels courts sur un thème précis : la photo originale et les réglages sont fournis : c’est à vous de manipuler !

Qu’ils soient «forts», «de la Loire» ou «Vauban» ; qu’ils se nomment  «citadelle», «donjon» ou «bastion», les châteaux fascinent. L’architecture militaire occidentale - en particulier médiévale et renaissance - attirent les visiteurs du monde entier. Ces réalisations exceptionnelles sont inspirantes et déclenchent de (très) nombreuses photos.

Pour autant, restituer dans leur plénitude artistique des édifices aussi imposants reste une gageure. La plus grosse difficulté est que souvent l’on est de passage, il faut donc faire avec la situation : le cadrage large, la météo «trop» ensoleillée ou les objets (ou badaux) indésirables font du coup partie des obstacles que le photographe de passage doit adresser. Il se dit qu'un américain s’est un jour demandé à haute voix pourquoi le château de Chillon avait-il été contruit si près d’un voie de chemin de fer !?!

Les origines du château de Cléron dans le Doubs (FRA/25) remonte au XIVe siècle. Il est placé sur «la route du sel», denrée précieuse à cette époque. Incendié, remanié puis restauré, il présente un patchwork architectural digne d’intérêt.

Notes préalables :

 

  • L’image peut être utilisée sans restriction (modification, diffusion, reproduction) dès lors que vous me mentionnez comme auteur (licence CC-BY).
  • Infos du cliché : EOS5DmIII + Irix 15mm, 100iso, f/8, 1/180e, EV=0

Après avoir téléchargé le fichier, ouvrez-le dans ART.


Introduction

L’architecture médiévale est rarement colorée parce qu’il s’agit de pierre brute ou que les couleurs d'époque sont parties avec le temps donc le noir & blanc est légitime dans la vision artistique (et aussi pour limiter les possibles pollutions visuelles déjà citées).

Le n&b, c’est aussi la possibilité de «virages» pour obtenir un rendu sépia, or,  bleu, argent, jaune, etc. Cette forme de «mono-colorisation» nous vient du traitement des films argentiques au développement. Aujourd’hui des logiciels comme ART permettent la reproduction de tout ces rendus avec une telle précision que bien malin qui peut voir la différence, mais comment manipule-t'on ART pour obtenir un beau noir & blanc ?

Si vous ne connaissez pas encore ce logiciel, je vous invite à consulter cette publication de prise en main.

 

Le Noir et Blanc «RAW»

A l’ouverture du fichier RAW, ART applique un certain nombre de processus pour obtenir un rendu graphique affichable. La première étape est le dématriçage, c’est à dire la transformation Rouge-Vert-Bleu des valeurs de luminaison mesurées par les photosites du capteur au déclenchement. La photo est donc «intrinsèquement» couleur. Il existe cependant une exception, le dématriçage monochromatique :

Comme nous l’explique «Rawpedia» l’encyclopédie de Rawtherapee/ART,  l’algorithme «Mono» est prévu pour les boitiers monochromes (ex : Leica M10) ou dénués de filtre infra-rouge (ex : Fuji XT1-IR). Appliqué à un RAW issu d’un APN classique, le résultat (forcément n&b) est néanmoins assez intéressant, les niveaux de gris sont bien équilibrés et le contraste flatteur, problème : en grossissant à 200 % on observe comme une sorte de matrice régulière qui «granule» la photo. Cette forme de photo "papier journal" peut avoir son charme (à condition de ne pas trop grandir le tirage) mais pour un cliché ayant des zones uniformes claires comme un ciel, c’est clairement éliminatoire d’autant qu’aucun paramètre ne permet d’agir sur les conditions du dématriçage «Mono».

Tuto ART : le château-fort


La désaturation

Comme son nom l’indique elle consiste à transformer les proportions RVB de chaque pixel en une unique valeur de luminance par la formule L=0,2126R+0,7152V+0,0722B. C’est réalisable en ramenant le curseur staturation ou chromacité  à une valeur nulle dans l'un des nombreux modules de l’onglet «Couleur» (Alt-c) comme par exemple : «luminosité», «ajustements L*a*b*» ou encore «Correction des couleurs dans l’onglet de «Traitement Local» (Alt-t).

 

Le N&B contrôlé

Le cliché désaturé manque cruellement de peps, mieux vaut utiliser la fenêtre «Noir & Blanc» de l’onglet «Effets Spéciaux» (Alt-x) :

13 préréglages font varier les valeurs RVB : un pourcentage élevé a pour effet d’assombrir le canal concerné.

Choisissez le préréglage «Paysage» (par exemple) puis ensuite créez un léger virage de couleur en jouant avec la paire de curseurs qui règlent la «Dominante  couleur», le premier fixe la teinte et le second la saturation, c’est très pratique ! Placez les curseurs à 76 et 45 pour restituer une tendance sepia.

À noter qu’il existe une 3e possibilité de passage en n&b par l'utilisation de LUTs (Simulation de Film).

 

Les transformations

Sauf à shooter en fin de journée pas besoin de trépied en revanche l’utra grand angle est de mise avec bien sûr, de grosses déformations à la clé. La photo ci-dessous l’illustre bien et - facteur aggravant - elle est prise en léger décalage à l’ouest pour pour éviter que l'arbre ne cache le bâti, du coup la tour de l’horloge ressemble à celle de Pise !

Tuto ART : le château-fort

Dans l’onglet des «Transformations» (Atl-t), activez le module de «Correction de la perspective» et sélectionnez la correction auto. du cisaillement.

Impressionnant non ?!? Ramenez l’angle à 2 pour améliorer l’horizontalité puis recadrez légèrement pour mieux placer les lignes de force et rééquiibrer la position du bâti dans le cadre :

Tuto ART : le château-fort

Modifiez la "Correction d'objectif par Profil" pour sélectionner manuellement le template qui correspond au couple EOS 5D Mark III + Irix 15mm utilisé (il est rare que les focales de marque tierce soient reconnues automatiquement) :


Finalisation

Dans l’onglet «Exposition» (Alt-e), poussez la valeur de contraste  des «Courbes Tonales» à 10.

Après développement, on voudra peut-être gommer la parabole fixée en façade qui n’est assurément pas du moyen-âge !

Cliquez sur la disquette en bas à gauche de l'image pour procéder à un export immédiat, le fichier de configuration obtenu est téléchargeable ci-dessous. Avez-vous pu faire mieux ? Faites le moi savoir !


#ART #retouche #photo #rawtherapee #raw #workflow #developpement #chateau

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article